Sud-Ouest Karaté videos photos kata combat competition ffkama
videos Sud-Ouest Karate menu photos kata combat competition ffkama Petitdemange François Champion du Monde de Karate ffkama

Nom ::Petitdemange

Prénom : François

Grade : 6ème Dan

Principaux titres : Champion du monde par Equipe en 1972. Champion d'Europe en 1973. Champion d'Europe par Equipe en 1971, 1972, 1974 et 1975.

François Petitdemange est né le 12 janvier 1945. Il est très difficile de trouver des informations sur lui. Si on regarde la popularité de ses coéquipiers de l'époque, cela paraît tout bonnement incroyable ! Gruss, Didier, Sauvin, Valéra et Setrouk sont des monstres sacrés du Karaté tricolore, très largement médiatisés et ce bien au delà de leur carrière sportive... Pour réaliser cette chronique, consacrée aux Français Champions du monde, nous avons réunis une somme incalculable de documents. Vieux magazines par centaines, livres, témoignages d'anciens, recherches Web, mais rien à faire ! Les informations sur Petitdemange nous ont systématiquement échappées.. Ce gars est un oublié du Karaté !...

Et pourtant, son palmarès est des plus impressionnant, car si François ne s'est jamais imposé lors des Championnats de France, il a été sacré Champion d'Europe en 1973, dans la catégorie des plus de 80 kilos !... Il a été de plus un véritable pilier de la sélection tricolore, puisqu'au delà du fameux titre mondial de 1972, il a également remporté les Championnats d'Europe à 4 reprises avec la sélection nationale, en 1971, 1972, 1974 et 1975 ! Seul Valéra en a fait autant !...

Puisque nous ne disposons pas d'informations suffisantes, en proportion de l'importance qu'a eu ce Champion hors norme, profitons de ce portrait pour revenir sur la victoire de 1972. Celle-ci constitue en effet le point culminant de la carrière de Petitdemange...

21 avril 1972, Stade Pierre de Coubertin, Paris. L'Angleterre crée une surprise monumentale en éliminant logiquement le Japon, pourtant tenant du titre et large favoris de la compétition... Rappelons que ce ne sont que les seconds Championnats du monde de l'histoire du karaté. Le Pays du Soleil Levant a bien du mal a accepter que d'autres puissent les battre à son propre jeu !... Les premiers championnats, qui eurent lieu au Japon étaient exclusivement arbitré par des juges Japonais. L'ensemble des autres nations a fait bloc, la France en tête, pour que l'arbitrage soit plus éclectique et donc plus objectif et impartial à l'avenir... Ce qui ne sera pas du goût des Japonais qui crieront à l'injustice suite à leur défaite, pourtant justifiée...

Mais revenons à la compétition : La France sort les Anglais, avant d'éliminer en finale de tableau les Etats Unis... Cette nation était un autre grand prétendant au titre et l'affrontement fut mémorable. Lors du combat de Setrouk, la notion de contrôle est quelque peu malmenée de part et d'autre, et il faudra attendre l'ultime combat pour que Gruss s'impose et permette à la France de continuer sa route... Ce dernier m'a confié ceci lors d'un échange de courrier : "Cela a été un combat d'homme et, me concernant, j'ai rencontré un nommé GENHISSEN (l'ortographe peut être incorrecte) qui pesait 110 kg ! A l'époque je n'en faisait que 85, et avec le gyaku que je lui ai mis au menton tous les autres seraient tombés KO. Lui a juste secoué un peu la tête et sans le moindre cinéma est retourné à sa place, ce qui m'a valu un waza-ari. C'est ce combat qui nous a permis de gagner contre les USA car même avec un nul l'EF aurait perdu et n'aurait pas accédé à la finale. Je suis allé le remercier de sa sportivité, il m'a simplement expliqué qu'un Budoka ne faisait pas de "Cinéma". "...

Et puis voilà enfin la finale ! L'équipe de France, remontée à fond devant son public, s'alligne en face de l'équipe d'Italie. En numéro un, c'est François Petitdemange qui s'avance. Il donne d'entrée le ton en fusillant son adversaire d'un splendide Ippon ! La voie royale est ouverte de la meilleure des manières et Setrouk enfonce le clou en ne laissant pas la moindre chance au second Italien. C'est au tour de Sauvin de combattre, le titre est à portée de main. Hélas, les Transalpins réagissent et Falsione redonne l'espoir à l'Italie grâce à une superbe victoire. Valéra, diminué par une blessure concède tout de même le nul. Un autre nul suffit à Gruss pour que la France soit la seconde nation championne du monde, après le Japon... Tout un symbole ! Son adversaire se nomme Schiapagaze. C'est un contreur hors pair mais Gruss ne s'en laisse pas compter et s'impose sur un Jodan Zuki !... Les 4000 spectateurs de Coubertin sont debout, la France est Championne du Monde ! Petitdemange aura donc donné la première victoire à l'équipe de France lors de cette mémorable finale. Il a donné l'avantage psychologique à son équipe en le faisant avec la manière.

La Dream Team de 72, nos premiers Champions du Monde... En bas, Petitdemange lève les bras...

[Retour Accueil Champions]

Sud-Ouest Karate mourenx mauleon videos photos ffkama

Décembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Calendriers

FFKDA
Aquitaine
P.A.- 64

Reportages

Zone-Sud 08
Frances Kata 08
Coupe France 08
Zone Sud 2007
FranceVénézuela
Frances Kata 06
Frances Kata 05

Sud-Ouest Karate ffkama citations grands maîtres
La pensée du Moment :Les femmes ont besoin de 2 ans pour apprendre à parler et de 70 pour apprendre à se taire.