Sud-Ouest Karaté videos photos kata combat competition ffkama
videos Sud-Ouest Karate menu photos kata combat competition ffkama Kata du premier dan

Katas TV

[Taïkyoku] [Heïan] [Tekki][Bassaï-Daï][Kanku-Daï][Jion][Enpi][Hangetsu]
   

Avant - Propos

Vous trouverez sur cette page les katas de l'école Shotokan concernants le premier et le deuxième Dan. Ceci constituera un aide mémoire pour ceux qui ont entamés l'étude dans leur club d'un Kata en particulier. On retrouve très facilement sur le Net tous ces Katas, j'ai choisi de vous mettre ici ceux d'Hirokazu Kanazawa ( sauf en ce qui concerne les Taikyokus ). La raison est purement sentimentale : il est le premier grand maître avec qui j'ai effectué un stage !... Attention toutefois, rien ne vaut l'apprentissage en club : préférez, lorsqu'une différence se présente, la variante proposée par votre professeur !...
           


Taïkyoku

A propos des Taïkyokus :

Les 3 Katas Taïkyoku sont des Katas dits élémentaires. Crées par Maître Gishin Funakoshi, ils sont un peu les premiers pas du karatéka débutant. Par la suite, 3 Taïkyoku supplémentaires ont étés créés par Henri Plée mais ces derniers sont assez peu pratiqués. 

Taïkyoku Shodan : Une seule posture  (Zenkutzu), un seul blocage (Gedan-Baraï) et une seule attaque (Oï-zuki Chudan). C'est souvent le premier kata que l'on apprend !



Idées relatives au kata : Il est important de différentier la hauteur des techniques, les blocages se font en bas, les attaques au niveau moyen. Il faut dès ce kata, aborder le travail du rythme : blocages et contres enchaînés, accélérations pour déborder l'adversaire.

Taïkyoku Nidan : Une seule posture  (Zenkutzu), un seul blocage (Gedan-Baraï) et une seule attaque (Oï-zuki Jodan).

Idées relatives au kata : La seule différence avec Taïkyoku Shodan étant le niveau des Tsukis, il faut être très vigilant sur ce point : au corps pour Taikyoku Shodan, au visage pour Taikyoku Nidan !

Taïkyoku Sandan : Deux postures  (Zenkutzu et Kokutsu), deux blocages (Gedan-Baraï et Uchi-Uké) et deux attaques (Oï-zuki Jodan et Oï-zuki Chudan). Les Uchi-Ukés sont effectués en Kokutsu, toutes les autres techniques sont effectuées en Zenkutsu.




Idées relatives au kata : Il ne faut pas se tromper entre les armés dessous (Uchi-Uké) et dessus (Gedan-Baraï). Il faut aborder le travail des transferts de poids entre l'appuis avant et arrière (Zenkutsu / Kokutsu).

[Retour haut de page]

 


Heïan

A propos des Heïans :

Heïan signifie la grande paix. Ceci illustre bien la philosophie qui dit que le Karaté n'est pas fait pour servir. Les 5 Heïans semblent inspirés de Katas dits supérieurs tels que Kanku-Daï. Ce ne sont pas, à l'origine, des Katas de combats (comme peut l'être par exemple Bassaï-Daï) mais des Katas pour la gymnastique dans les écoles ! Ils sont donc les témoins d'un changement d'orientation majeur du Karaté : On passait - entre autres - d'une relation de Maître à Disciple à une relation de professeur à élèves... On ne peut pas enseigner de la même manière quand on s'adresse à une personne et quand on s'adresse à un groupe. Il fallait trouver un moyen et ce fut les katas Heïan . Ces derniers sont devenus et restent aujourd'hui les gammes du Karatéka !..
 
Heïan Shodan : Deux postures  (Zenkutzu et Kokutsu), trois blocages (Gedan-Baraï, Agé-Uké et Shuto-Uké), deux attaques (Oï-zuki Chudan et Tettsui Uchi Jodan) et un dégagement. Les Shuto-Ukés sont effectués en Kokutsu, toutes les autres techniques sont effectuées en Zenkutsu.



Idées relatives au kata : Bien qu'étant le plus fondamental des cinq Heïans, ce kata amène les premiers déplacements à 45°, les premières techniques mains ouvertes, un dégagement sur saisie... Les applications en sont donc déjà très riches. De nombreux experts s'accordent pour y placer une technique d'arm-lock (Agé uké main ouverte puis main fermée), ainsi qu'une projection (lors du pivot après le premier Kiaï). L'apprentissage de ce Kata est l'occasion d'aborder le Kata Kumité et le Bunkaï. Au niveau du rythme, on retrouve l'idée principale des Taïkyokus, à savoir deux techniques enchaînées rapidement, suivies d'une courte pause avant la séquence suivante...

 

Heïan Nidan : Deux postures  (Zenkutzu et Kokutsu), 7 blocages (Haïwan-Uké, Shuto-Uké, Osae-Uké, Uchi-Uké, Moroté-Uké, Gedan-Baraï, Agé-Uké), 5 attaques (Yoko-Zuki, Yoko-Kéagé, Nukité, Gyaku-Zuki et Mae-Geri) et un Arm-Lock. La première moitié du Kata s'effectue en Kokutsu (Jusqu'au dernier Shuto-Uké), la seconde s'effectue en Zenkutsu.




Idées relatives au kata :
Avec Heïan Nidan, on aborde le travail des jambes. On découvre également le travail inverse de bras, les enchaînements pieds/poings, les doubles blocages. Il y a moyen de placer de nombreux arm-locks dans les bunkaïs. Il est amusant de noter que le début du Kata s'effectue en Kokutsu. Le premier Zenkutsu n'intervient que sur le premier Kiaï et est suivi de 4 autres Kaokutsus... Par contre, toute la fin du Kata se fait en Zenkutsu. On peut donc en déduire qu'on subit un peu au début du kata pour progressivement reprendre le dessus et l'initiative. L'idéal est de faire ressentir cela lors de l'exécution du Kata... Au niveau du rythme, on trouve une idée qui reviendra dans de très nombreux autres katas, à savoir une technique, une courte pause et deux techniques enchaînées rapidement ( 1-2/3 )...

Heïan Sandan : Quatre postures  (Kokutsu, Heïsoku-Dachi, Zenkutsu et Kiba-Dachi), six blocages (Uchi-Uké, Gedan-Baraï, Moroté-Uké, Osae-Uké, Empi-Uké et Taté-Shuto-Uké), sept attaques (Nukité, Tettsui Uchi, Oï-Zuki, Fumikomi, Uraken-Uchi, Ushiro-Taté-Zuki et Ushiro-Empi ) et deux dégagement.




Idées relatives au kata : Ce Kata est basé sur la posture Kiba-dachi et donc sur le travail latéral. Heïan Sandan semble s'inspirer de Jïon. Il est très différent des autres Heïans, tant au niveau du rythme que des techniques. On se retrouve à trois reprises debout pieds joints. Le positionnement des poings aux hanches amène l'idée d'une attitude non agressive à partir de laquelle on doit pouvoir se défendre d'une attaque.


Heïan Yodan : Trois postures  (Kokutsu, Zenkutsu et Koza-Dachi), six blocages (Haïwan-Uké, Juji-Uké, Shuto-Baraï, Kakiwaké-uké, Moroté-Uké et Shuto-Uké), huit attaques (Yoko-Geri, Empi-Uchi, Shuto-Uchi, Mae-Geri, Uraken-Uchi, Kizami-Zuki, Gyaku-Zuki et Ittsui-Geri).


Idées relatives au kata : L'alternance des temps forts et des temps calmes est remarquable, le rythme de Yodan fait sa beauté. Ce kata est très riche en techniques de jambes, on apprends ici à les utiliser en fonction de la distance : courte pour Ittsui Geri, moyenne pour Mae Geri, un peu plus longue pour Yoko Geri.
 
 

Heïan Godan : Six postures  (Kokutsu, Heïsoku-Dachi, Zenkutsu-Dachi, Kiba-Dachi, Koza-Dachi et Renoji-Dachi), huit blocages (Uchi-Uké, Moroté-Uké, Juji-Uké, Gedan-Baraï, Haïshu-Uké, Manji-Uké, Shuto-Baraï et Nagashi-Uké), neuf attaques (Gyaku-Zuki, Kagi-Zuki, Kizami-Zuki, Oï-Zuki, Fumikomi, Mikazuki-Geri, Empi-Uchi, Ura-Zuki et Shuto-Uchi), une clé de poignet et un saut.




Idées relatives au kata : Transferts de poids, changements de positions, saut, Godan met la stabilité du Karatéka au défis ! C'est le kata Heïan contenant le plus de techniques différentes. Une idée que l'on retrouve beaucoup dans les Heïans et tout particulièrement dans celui-ci, c'est celle de deux techniques enchaînées très rapidement ("tac ! tac !" puis temps d'arrêt ou temps lent).

[Retour haut de page]
 


Tekki Shodan

Tekki Shodan : Une seule posture  (Kiba-Dachi) mais on passe dans les déplacements par des Kosa-Dachis intermédiaires, 4 blocages (Haïshu-Uké, Gedan-Baraï, Uchi-Uké), 4 attaques (Empi-Uchi, Kagi-Zuki, Ura-Zuki, Moroté-Zuki).


 

Idées relatives au kata : Ce kata peut être interprété comme un combat face à trois adversaire, dos à un mur ou sur un terrain instable. Le kata à un rythme très particulier qui fait penser au serpent : déplacements lents puis accélérations assez courtes, fulgurantes, suivies de nouveaux temps calmes... Après avoir plus ou moins acquis le travail des hanches avec les Heïans, on se trouve obligé d'intérioriser la sensation de force : dans tekki c'est le ventre, le Hara, qui prend la relève.

[Retour haut de page]


 


Bassaï Daï

Bassaï Daï : 6 postures : Koza-Dachi, Zenkutsu, Hachiji-Dachi, Kokutsu, Heïsoku-Dachi et Kiba-Dachi. 9 blocages : Moroté-Uké, Uchi-Uké, Soto-Uké, Taté-Shuto, Shuto-Uké, Mikazuki-Geri, Manji-Uké, Gedan-Baraï et Sukui-Uké. 5 attaques : Choko-Zuki, Fumikomi, Moroté-Tettsui-Uchi, Kizami-Zuki et Yama-Zuki. 2 saisies, un dégagement et une projection. 2 bonds en avant...


 

Idées relatives au kata :

Puissant et dynamique, Bassaï Daï se caractérise par de brusques changements de direction, notamment en début de Kata. Ceci laisse à penser qu'il s'agit d'un combat désespéré contre plusieurs adversaires (10 selon certains experts). Bassaï se traduit d'ailleurs par "traverser la forteresse". Le kata comporte moins de techniques d'attaques que de défenses. Les blocages doivent être utilisées comme attaque dans l'attaque, voir a certains moments comme attaque à part entière ! On retrouve à plusieurs reprise le bond en avant avec montée du genoux ( Au début, au Moroté-Tettsui et aux Yama-Zukis ) ainsi que la remontée synchronisée poings et pieds ( Taté-Shuto, Moroté-Agé-Uké, Manji-Uké et retours des Yama-Zukis ). Il faut donc bien étudier ces sensations, spécifiques de Bassaï-Daï...

 


Kanku Daï

Kanku Daï : 6 postures : Hachiji-Dachi, Ko-Kutsu, Zenkutsu, Shizentaï, Koza-Dachi et Kiba-Dachi. 8 blocages : Haïwan-Uké, Taté-Shuto, Uchi-Uké, Shuto-Uké, Osae-Uké, Manji-Uké, Gedan-Baraï et Juji-Uké. 11 attaques : Choko-Zuki, Yoko-Geri, Nukité, Shuto-Uchi, Mae-Geri, Empi-Uchi, Uraken-Uchi, Gyaku-Zuki, Kizami-Zuki, Tettsui-Uchi, Nidan-Geri ou MaeTobiGeri. 1 bond en avant et 1 saut, des dégagements et des projections !


 

Idées relatives au kata : Avec ses 65 mouvements, il est le plus long des Katas de l'école Shotokan. Il faut donc être capable de rester aussi puissant et déterminé du début à la fin. De plus les principales difficultés se rencontrent sur la fin, notamment avec le saut. Maîtriser le rythme de ce Kata devient vite une nécessité. C'est un Kata où il faut chercher l'amplitude et la stabilité. Senseï Itosu s'en est très largement inspiré pour créer les Heïans. Kanku-Daï comporte tant de techniques différentes qu'il constitue une véritable encyclopédie.

 


Jion


Idées relatives au kata : Jion est un Kata très ancien qui doit son nom à un temple où il aurait été inventé. Il s'agit, avec Kanku, Bassaï et Unsu, d'un des Katas les plus caractéristiques de l'école Shotokan. C'est un Kata qui doit exprimer puissance et stabilité. On y retrouve d'ailleurs les principales postures basses : Zenkutsu, Kokutsu, Kibadachi...

 


Enpi


 

Idées relatives au kata : Enpi est l'un des plus beaux katas de l'école Shotokan. Rapide, spectaculaire, alternant temps calmes et moments d'explosion, il a tout pour plaire ! Très ancien, il serait l'oeuvre d'un certain "Sappushi Wanshu". Wanshu est d'ailleurs le nom de ce Kata dans l'école Wado-Ryu. Enpi signifie le vol de l'hirondelle, ce nom lui vient de ses changements de directions rapides qui rappellent effectivement la manière de voler des oiseaux qui font le printemps. Son rythme est piégeux, il ne faut pas s'emporter dans la ligne des Shutos. Particulièrement apprécié des compétiteurs, ce kata est aussi celui que je préfère !


Hangetsu


 

Idées relatives au kata : Hangetsu est le seul Kata semi-respiratoire du Shotokan. A ce titre, son étude est cruciale. Il doit son nom à sa forme de déplacement : Hangetsu signifie "Demi-Lune". Equilibre, maîtrise des temps forts et des temps calmes ainsi que focalisation de la puissance sont les principales caractéristiques à travailler dans ce Kata.

Retrouvez les autres Katas de l'école Shotokan ICI toujours exécutés par Kanazawa.

[Retour haut de page]

 

Sud-Ouest Karate mourenx mauleon videos photos ffkama

Octobre 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Calendriers

FFKDA
Aquitaine
P.A.- 64

Reportages

Zone-Sud 08
Frances Kata 08
Coupe France 08
Zone Sud 2007
FranceVénézuela
Frances Kata 06
Frances Kata 05

Sud-Ouest Karate ffkama citations grands maîtres
La pensée du Moment :Je suis beaucoup trop payé pour ce que je fais, mais pas assez pour ce que je m'emmerde.